Les conditions de la croissance

par Jean-Pierre Givry

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Libérer l’industrie - 1949 – 1974

Envoyer

1949 – 1974

Si les performances de cette époque «  glorieuse » paraissent à première vue enviables, un examen plus approfondi révèle des faiblesses qui se manifesteront à partir de 1975. Observons déjà ici que le coût salarial grandissait plus vite que la productivité. Ce phénomène se confirme sur le graphique 2. Le ratio culmine en 1975 à 70 %.

 

alt

 

Le tableau 3 distingue dans la valeur ajoutée les salaires directs perçus ( au double sens du terme) par les salariés et les charges sociales prélevées par les organismes publics  Le distingo charges patronales / charges salariales est évidemment une pure fiction.. De 1949 à 1974 la hausse du coût salarial a été encore plus accusée sur les charges que sur le salaire direct, tandis que le revenu du capital plongeait.

 

Tableau 3 – Répartition de la valeur ajoutée dans les industries manufacturières

%

1949

1974

1985

2007

2012

Salaires directs

44

53

49

48

54

Charges sociales

9

13

17

17

19

Coût salarial

53

66

66

65

73

Impôts sur la production    (*)

2

1

3

6

6

Revenus du capital            (**)

46

33

31

28

21

   (*)  subventions déduites
 (**)  y compris le revenu des non salariés



Mise à jour le Lundi, 07 Mars 2016 09:25